Une visite à la « montagne » de mosaïque de Briare

Cette année, je me suis accordé quelques petits jours de vacances. Idéal pour respirer entre les marchés nocturnes, la fabrication et le très gros mois de septembre qui m’attend…
Cap sur la « montagne » de mosaïque de Briare !

Destination Guédelon, et son château médiéval en construction depuis 20 ans. A quelques kilomètres seulement, se trouve la ville de Briare, dans le Loiret. Sur le bord du canal se trouve le musée de la mosaïque et l’usine fabricant les fameux émaux de Briare, que j’utilise comme toute mosaïste. C’est l’unique usine à les produire, toutes les tesselles que vous pouvez voir sur mes créations viennent d’ici.

Visite à Briare
Des formes, des couleurs perte de vue

Entre la manufacture et le canal, l’entreprise rejette ses produits défectueux. Sur des centaines de mètres carrés, des millions de tesselles cassées, de perles mal colorées, de boutons non vendables sont entreposés en formant des montagnes de céramique. A priori pas de souci pour la nature, ce produit fini ne bougeant pas dans le temps. C’est de la terre cuite qui se recouvre avec le temps de végétation, la nature reprenant sans cesse ses droits.

Un régal que d’arpenter les petits chemins dans lesquels chaque pas produit un son particulier, un cliquetis de carreaux de faïence. Tout autour de nous, l’horizon est couvert de tesselles, carreaux et pâte de verre. Nous n’avions que peu de temps pour notre visite improvisée. Nous avons parcouru un peu la montagne et récupéré quelques morceaux d’émaux.

Visite à Briare
Un paradis pour les mosaïstes

Dimanche oblige, l’usine et le musée étaient fermés. Mais ce n’est que partie remise.

Fabrication artisanale